En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
   Festival International de la Caricature en Afrique   
 
 

La 2éme Edition du festival International de caricature en Afrique FICA 2018

La 2éme Edition du festival International de caricature en Afrique FICA 2018

FB

La 2e édition du Festival international de caricature en Afrique (FICA) a tenu toutes ses promesses

L'art et la manière

eau_source.png

L Association WAZ,  en partenariat  avec le Canard Libéré ont organisé du 4 au 6 mai 2018 à Agadir la deuxième édition du Festival international de la caricature en Afrique (FICA) et le deuxième concours international de caricature Maroc 2018.
Cette deuxième édition a été organisée avec le soutien de la chaîne hôtelière marocaine Atlas Hospitality, le ministère de la Culture et de la Communication ; la Région Souss Massa ; la Commune urbaine d’Agadir ; le Conseil Régional du Tourisme ; l’Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa et Draa ; l’ONEE ; la R.A.M.S.A; le site Maghrebtoon et d’autres partenaires.


Pour le concours de la 2ème édition dont la cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence du premier secrétaire de l’ambassade de Chine à Rabat et son staff, les organisateurs ont choisi une thématique d’une haute importance  «L’eau, une ressource sous pression». Plus de 600 dessinateurs issus de 84 pays ont participé à  la compétition avec des travaux formidables- dont une centaine a été exposée à l’hôtel Royal Atlas- qui ont chacun véhiculé dans un style artistique différent le même message : le caractère précieux de l’eau, une denrée de moins en moins abondante, qu’il faut préserver en évitant le gaspillage. Plus que des dessins, les visiteurs ont admiré  des œuvres d’art qui méritent toutes d’être primées.


Le jury de cette année a été composée des artistes de renom :
Bernard Bouton, vice-président du FECO (France); Giannis  Geroulias, président du FECO (Grèce) ; EmadHajjaj, président du FECO (Jordanie) ; Zhu Cheng, président du FECO (Chine) ; Mansour Albakri (Iraq) ; TalalNayer, président du FECO (Soudan) et Abdellah Derkaoui, vice-président FECO (Maroc)
Outre les caricaturistes marocains qui ont assisté en masse à cette 2ème  édition (Larbi Sabbane, Naji Benaji, Farid Ouidder, Brahim Lamhadi, BouchaibDebbagh, Jalal Hajir, Aissa El Wafi, Hicham Chafik, Mohamed Ajek, Youssef Khouila, Rachid Amghouz, Idelhaj Brahim, MalainineBounila et Hamid Al Moulki), l’événement a connu la participation de trois caricaturistes chinoises : Xu Hongyan ; LV Chu Fan et Dan Dan. L’école de caricature de Sfax (Tunisie), représentée par 10 étudiants et leurs encadrants, a été l’invitée d’honneur de cette édition. Ils ont conquis le public par leur engagement  dans les différentes activités du festival. La première journée a connu une affluence considérable des férus  de la caricature qui sont venus apprécier les œuvres des caricaturistes exposées à l’Hôtel Royal Atlas Agadir.


La cérémonie d’ouverture animée avec brio par l’artiste Fatima Zahra Azouagh a été marquée par une allocution du caricaturiste Farid Ouidder de l’Association Waz et le fondateur du Canard Libéré Abdellah Chankou.
 
Les gagnants du concours de la 2ème édition du Fica consacrée à l’eau sont :
Premier Prix du Canard Libéré de 25 000 DH : Liu Diang et JIN Xiao Xin ( Chine)
Deuxième Prix Afrique, de 15 000 DH : LUC Des Cheemaeker (Belgique)
Troisième  Prix « coup de crayon », de 10 000 DH : MojmirMihatov (Croatie)
Trois Prix spéciaux  de 3 500 DH chacun : Kamel Berrani (Algérie) ; Mohamed Ajeg (Maroc) et Brady Izquierro  (Cuba). La cérémonie inaugurale du FICA s’est prolongée tard dans la soirée avec un spectacle musical de haute facture animé par la jeune troupe folklorique «Issemgane» qui a interprété au grand plaisir du public des chants et danses du patrimoine marocain.
En plus de l’exposition permanente des caricatures, le festival a rendu un fervent hommage à Larbi Sabbane, l’un des doyens de la caricature au Maroc. Le caricaturiste Naji Benaji et le critique BouchaibDebbagh ont témoigné de l’excellent parcours artistique et militant de cet artiste talentueux qui a marqué de son empreinte l’art de la caricature au Maroc.


Le FICA a consacré les journées du 5 et le 6 mai aux enfants : trois ateliers ont ainsi été organisés dans les allées de l’école Fatima Alfihrya (Agadir) ; SOS village Agadir et à l’école Communautaire de Arbiaa Sahel (Tiznit). Superbement animés par les caricaturistes invités du FICA, ces ateliers ont connu  la participation de pas moins de 300 enfants (garçons et filles).
Par ailleurs, le comité du FICA a organisé un voyage au profit des caricaturistes étrangers pour découvrir les richesses touristiques d’Agadir et de son arrière pays.


Le FICA entend revaloriser le métier de caricaturiste et de dessinateur de presse tout en récompensant de manière symbolique la création sans frontières en matière de caricature et de dessins de presse.
Avec le soutien de ses partenaires ainsi que l’engagement de ses participants qui méritent toute notre reconnaissance, le FICA ambitionne de devenir l’événement-phare de la caricature et du dessin de presse à l’échelle africaine.
Deuxième Concours International de
caricature. Maroc 2018
 
La caricature est un art majeur, car libre, franc et rend compte d'une actualité chaque jour plus grave en cette planète à la dérive. Face à l'effondrement des repères économiques et sociaux, il est urgent et salutaire d'observer le monde avec un maximum de distance. Ce sont les caricaturistes qui nous offrent avec leur propre regard une lecture pointue de l’actualité.
L’association Mac et l’hebdomadaire satirique «  le canard libéré » organisent du 04 au 06 Mai 2018 à Agadir la deuxième édition du Festival international de la caricature en Afrique et le deuxième concours international de caricature. Maroc 2018.
Après le formidable succès de la première édition du Festival de caricature organisé l’année dernière, un second rendez-vous est donné par les organisateurs cette année pour une seconde édition avec l’ambition de placer ce Festival parmi les plus grands évènements internationaux de caricature.


Les organisateurs promettent cette année une participation plus élargie des caricaturistes venus de différents coins du globe. La programmation de cette deuxième édition comportera aussi des ateliers et des rencontres avec des caricaturistes nationaux et internationaux.
Le Comité d’organisation composé de l’association MAC et l’hebdomadaire satirique «  le canard libéré » ont consacré d’importants prix aux heureux gagnants du concours.
Les organisateurs sont confiants que l’édition de cette année atteindra un record de participation en termes de quantité et de qualité.
Les prix consacrés cette année aux gagnants traduisent la volonté des organisateurs pour faire de ce festival un rendez-vous annuel incontournable au niveau mondial. :
Le premier prix (Prix du CANARD Libéré) est de 25 000 DH
Deuxième prix : (Prix AFRIQUE » : 15 000 DH
Troisième prix : (Prix coup de crayon : 10 000 DH
Trois autres prix spéciaux  de 3 500 DH.
Le jury est composé cette année de caricaturistes internationaux de renom dont des représentant du FECO (Fédération des Organisations de Dessinateurs de Presse et d’Humour) ce qui donne une notoriété certaine à ce festival.
L’édition de cette année réunira les caricaturistes sur le thème « L’eau, une ressource menacée » qui constitue un sujet pertinemment d’actualité surtout dans ce contexte économique et social mondial façonné par les changements climatiques.
Le festival rendra hommage cette année au caricaturiste marocain « Larbi Sebbane » une initiative louable qui permet de rendre hommage aux vétérans de la caricature marocaine.
Caricaturiste engagé, Larbi Sebbane est né à Kenitra en 1948. Membre fondateur de la Ligue des caricaturistes arabes, il a débuté sa vie professionnelle comme enseignant de dessin avant d'exercer le métier de caricaturiste dans la presse écrite. Il a contribué en 1978 à la création du premier journal satirique de caricatures au Maroc. Mais il a réussi à se faire mieux connaître quand il travaillait dans le quotidien Al Alam. Il s'est ainsi imposé parmi les grands caricaturistes dans le monde arabe.

Cette année, une vingtaine de dessinateurs sont invités par les organisateurs à "plancher" autour du thème de « l’eau, une ressource menacée ». L'ensemble des dessins et caricatures des différents auteurs est présenté pendant une semaine lors d'une grande exposition gratuite. Les dessinateurs sont présents et iront donc à la rencontre du public pour des dédicaces et des portraits.
Comme l’année dernière le festival connaitra aussi différentes activités dédiées aux grand public et surtout en faveur des enfants telles que les ateliers de caricatures et les séances de portraits et la réalisation de fresques murales.


La 2ème édition du Concours International de caricature - Maroc 2018 -

eau_2.png

Règlements
Toute personne qui participe au concours souscrit aux conditions du règlement et aux
Décisions du jury.
Thèmes:1

  L’EAU
Une ressource sous pression 


Conditions de participation au concours
Le nombre d’œuvres par participant est limité à 2 (deux). Les œuvres ne peuvent pas Avoir été publiées, ni exposées, ni avoir remporté des prix au Maroc, ni à l’étranger.
Format : A4, 300 dpi, JPG / JPEG et des techniques libre
• Date limite: 20/4/2018
Les œuvres ne répondant pas aux conditions fixées
dans ce règlement ne seront pas prises en considération pour le concours.
Les prix suivants sont prévus :
Premier prix (du Canard).
25000 dhs + trophée
Deuxième prix (Afrique)
15000 dhs + trophée
Troisième prix (coup de crayon)
10000 dhs + trophée
Trois prix spécial+ trophée
3500 dhs
Les caricatures doivent être envoyées à:
arabetoon@gmail.com
magrebtoon@gmail.com
FORMULAIRE D'INSCRIPTION
 
 En raison de sa participation aux concours, l’auteur prête ses œuvres aux organisateurs pour des expositions. Les œuvres envoyées restent à la disposition des organisateurs pendant deux années.
•  Les membres du jury seront considérés comme participants à l'exposition
Et représentent leurs propres pays.
Leurs noms seront automatiquement ajoutés à la liste des participants
(Ils participeront uniquement à l'exposition, Pas en compétition (juste participation d'honneur).
• Les œuvres peuvent être utilisés à des fins promotionnelles
(Impression, sites Internet, journaux, affiches, cartes d'invitation ...)
Sans la permission de l'artiste et sans aucun paiement.
Thèmes:2 larbisabane
Considéré comme le doyen des caricaturistes au Maroc
Selon Larbi Sebbane, le caricaturiste vit hanté par son travail et est toujours à la recherche des idées pour ses œuvres. «Il est préoccupé par les problèmes de la société», dit-il.
Caricaturiste engagé, Larbi Sebbane est membre fondateur de la Ligue des caricaturistes arabes. Il a débuté sa vie professionnelle comme enseignant de dessin avant d'exercer le métier de caricaturiste dans la presse écrite. Il a contribué en 1978 à la création du premier journal satirique de caricatures au Maroc. Mais il a réussi à se faire mieux connaître quand il travaillait dans le quotidien Al Alam. Il s'est ainsi imposé parmi les grands caricaturistes dans le monde arabe. Il a été interdit d'exercer dans la presse en 1986 et 1987 pour ses orientations politiques. Il a reçu en 1981 le prix de la troisième exposition des caricatures à Damas en Syrie. Larbi Sebbane a été primé en 1991 par le prix de l'exposition sur «Le Tiers-monde» en Egypte. Il a été distingué en 1991 par Radio Tanger comme la personnalité de l'année. A 69 ans, Larbi Sebbane n'a rien perdu de son dynamisme et de son amour pour son métier. Il continue à enrichir, par ses œuvres, l'art de la caricature.
 
 
LES MEMBRES DU JURY
La 2éme  édition  du Concours International de caricature - Maroc 2018

eau_3.png

Bernard Bouton
vice-pr FECO
France
 Giannis  Geroulias
Pr FECO Grèce
EMAD HAJJAJ
Pr FECO Jordanie
Zhu Cheng
Pr FECO Chine
Mansour Albakri
Aallemagne Iraq
Talal Nayer
Pr FECO   Soudan
Derkaoui Abdellah
vice-pr FECO Maroc


Page lue 320 fois